Transition vers une nouvelle parentalité

Transition vers une nouvelle parentalité

Que vous soyez un tout nouveau parent, vous soutenez un enfant adulte, être parent peut être compliqué. Élever un enfant peut être une source de grande joie et d’épanouissement, mais c’est aussi souvent une source de stress. Pour certaines personnes, le rôle de parent peut aussi être étroitement lié à des symptômes de santé mentale.

Presque tous les parents éprouvent de temps à autre du stress et d’autres émotions négatives liées au rôle parental. Toutefois, si vous pensez que les problèmes liés à l’éducation des enfants vous font ressentir régulièrement des symptômes d’anxiété, de dépression ou d’autres problèmes de santé mentale, vous pouvez demander l’aide d’un thérapeute.

Dans quelle mesure les problèmes de santé mentale liés au rôle de parent sont-ils courants ?

À l’heure actuelle, il existe relativement peu de recherches sur la façon dont le rôle de parent affecte la santé mentale à long terme des parents.

Cependant, de nombreuses recherches montrent que les problèmes de santé mentale périnataux – c’est-à-dire les problèmes de santé mentale qui surviennent pendant la grossesse ou peu après la naissance d’un bébé – sont assez fréquents chez les mères et les pères

Quels sont les différents types de problèmes de santé mentale liés à l’éducation des enfants ?

L’éducation des enfants est différente pour chacun d’entre nous, il n’y a donc pas un ensemble unique de symptômes ou de circonstances liés aux défis de l’éducation des enfants.
Cela dit, voici quelques exemples de problèmes de santé mentale courants liés au rôle de parent :

  • Les problèmes de santé mentale périnataux : Il est particulièrement courant pour les mères et les pères d’éprouver des difficultés de santé mentale au cours de la période périnatale, qui commence pendant la grossesse et se prolonge pendant les premiers mois après la naissance du bébé.
  • Anxiété ou inquiétude : Vous pouvez être préoccupé par l’inquiétude ou ressentir de l’anxiété à l’idée de prendre soin de votre enfant, de gérer un ménage plus compliqué ou d’équilibrer toutes les exigences de la vie.
  • Dépression : Les nouveaux stress (et les changements chimiques) liés au fait de devenir parent ou d’élever un enfant en pleine croissance peuvent entraîner de la tristesse, du désespoir, de la léthargie et d’autres symptômes de dépression.
  • Stress au travail : Trouver un équilibre entre votre carrière et les exigences de votre rôle de parent peut être particulièrement stressant.
  • Problèmes familiaux : Devenir parent peut entraîner des tensions familiales avec votre famille d’origine, ou l’élargissement de votre propre famille nucléaire peut créer de nouvelles dynamiques (par exemple, des conflits entre frères et sœurs) qui sont difficiles à gérer.
  • Problèmes liés à la sexualité ou aux relations intimes : Le rôle de parent peut être une source importante de stress pour vous et votre partenaire. Parfois, cela peut entraîner des problèmes dans votre vie sexuelle ou dans votre relation en général. Si vous êtes un parent célibataire, les difficultés liées à l’éducation des enfants peuvent également causer du stress dans vos relations intimes.
  • Difficultés liées à l’identité et aux transitions de la vie : L’éducation des enfants peut avoir un impact important sur votre identité personnelle et sur la façon dont vous envisagez votre vie, que vous soyez en train d’élever un nouveau bébé ou de vous adapter à un nid vide. Ces transitions sont une partie importante de la parentalité et peuvent souvent être très difficiles, en particulier pour les femmes qui doivent trouver un équilibre entre les attentes sociales de la maternité et leur identité personnelle.
  • Les questions liées à l’infertilité et aux fausses couches : Que vous ayez déjà un enfant ou que vous essayiez d’en avoir un premier, l’infertilité et les fausses couches peuvent rendre le processus de devenir parent douloureux et stressant.
  • Symptômes physiques : Le stress s’accompagne souvent de symptômes physiques, notamment de tensions musculaires, de maux de tête et de troubles digestifs. Il se peut que ces symptômes correspondent à des difficultés liées au rôle de parent.

Les meilleurs types de thérapie pour les problèmes liés à l’éducation des enfants

Différents types de psychothérapie peuvent être utiles pour les problèmes liés à l’éducation des enfants.
En fonction de la nature de vos difficultés, vous pourriez vouloir travailler avec un thérapeute individuellement, ou assister à des séances avec votre partenaire et/ou vos enfants ou d’autres membres de la famille.

Essayez d’explorer les types de psychothérapie suivants et voyez ceux qui vous semblent les mieux adaptés à vos problèmes parentaux spécifiques :

  • Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)
  • Pratiques de pleine conscience
  • Thérapie des systèmes familiaux
  • Thérapie holistique
  • Conseil en couple
  • Psychothérapie enfant-parent
  • Thérapie psychodynamique

Pour plus d’informations…

Des questions ? Des doutes ? Fixer un premier rendez-vous? Nous sommes à votre écoute! Vous pouvez contacter le secrétariat chaque jour ouvrable entre 08h30 et 19h00, et le samedi matin de 09h00 à 13h00. Si vous préférez nous envoyer un message écrit, vous pouvez utiliser le formulaire de contact. Nous ferons de notre mieux pour vous rappeler dès que possible.

Disclaimer : Le contenu et informations de ce site ont été élaborés avec la plus grande précision. Ce site Web et son contenu sont présentés à titre indicatif et informatif exclusivement et ne donnent aucune garantie sur les résultats spécifiques. Les résultats d’une hypnothérapie peuvent varier selon plusieurs facteurs et peuvent varier également d’une personne à l’autre.